Comment procède-t-on au bionettoyage en EHPAD ?

Comment procède-t-on au bionettoyage en EHPAD ?

Les EHPAD accueillent souvent des patients âgés, dépendants, présentant une fragilité sanitaire accrue, les rendant particulièrement vulnérables aux infections et autres maladies. Dans ce contexte, le bionettoyage vise à éliminer tous les micro-organismes, et les professionnels de la propreté utilisent des techniques spécifiques adaptées à chaque espace. Au sein d’un EHPAD, le risque d’infections est considérablement élevé, justifiant la mise en place d’un protocole rigoureux de bionettoyage. Ce protocole permet de définir les équipements et le matériel appropriés à chaque zone, compte tenu des caractéristiques spécifiques des espaces et des besoins de désinfection. Ainsi, les chambres, les salles de bains, les espaces communs et les zones médicales peuvent nécessiter des approches différentes en termes de produits désinfectants et de méthodes de nettoyage.

Qu'est-ce que le bionettoyage en EHPAD ?

Le nettoyage biologique consiste à nettoyer et désinfecter les espaces sensibles à la contamination. Cela inclut de garantir la propreté des surfaces et d’éliminer les micro-organismes qui peuvent être présents dans les zones dangereuses ou ouvertes au public. Dans les établissements médico-sociaux, les objectifs ultimes sont doubles : il s’agit de contrôler la contamination biologique des surfaces tout en combattant toute forme de contamination des patients et des résidents pour éviter les infections et les maladies.

Pour une meilleure prise en compte de l’environnement, les zones à nettoyer et à désinfecter sont classées en fonction de leur risque infectieux :

  • Les halls d’entrée et les bureaux administratifs de la zone 1 présentent des risques faibles.
  • En zone 2, les risques sont considérés comme modérés, comme dans les salles de consultation.
  • Les risques infectieux sont relativement élevés dans la zone 3, tout comme dans les chambres d’hospitalisation.
  • En zone 4, le risque est très élevé : cette classe de risques infectieux s’applique aux zones propres où la contamination des surfaces, de l’air ou de l’eau doit être maîtrisée à la perfection. C’est-à-dire dans les salles d’opération, les chambres de patients immunodéprimés, les services de réanimation ou de greffe, les zones de stérilisation, etc.

Le savoir être, partie intégrante du bionettoyage en EHPAD

Le bionettoyage dans le contexte médical nécessite bien plus que des compétences techniques. Au-delà de la maîtrise des méthodes et des produits respectueux de l’environnement, les professionnels doivent cultiver un savoir-être exemplaire. Cela implique un sens de la responsabilité aigu, en garantissant la conformité aux normes sanitaires et en assurant la sécurité des espaces nettoyés. Une communication efficace est essentielle, que ce soit avec les membres de l’équipe, le personnel médical ou les résidents. L’adaptabilité à des situations variées et parfois difficiles est une compétence précieuse, tout comme l’entretien d’une attitude positive. En intégrant ces éléments, les acteurs du bionettoyage contribuent non seulement à maintenir des environnements hygiéniques, mais aussi à promouvoir une culture de respect, de discrétion et de professionnalisme au sein de leur équipe et vis-à-vis des personnes qu’ils servent.

Le savoir faire spécifique pour le bionettoyage en EHPAD

bionettoyage en EHPAD

En complément de la restauration, Vitalrest propose un service hôtelier pour les établissements de santé, sur mesure, grâce à un savoir-faire spécifique dans le domaine de la propreté. Nous intervenons soit par le biais de notre entité Vitalrest, soit par le biais de notre filiale spécialisée en propreté et service associés : VITALPROP.

Cette initiative s’inscrit dans notre vision globale d’offrir une prestation de qualité, alliant expertise en propreté, respect des normes d’hygiène, et une approche personnalisée pour répondre aux besoins spécifiques de chaque établissement de santé. En veillant à l’excellence de nos services de bionettoyage, nous contribuons à créer un environnement favorable à la récupération et au bien-être des résidents au sein des EHPAD.

Chez Vitalrest, notre engagement envers en EHPAD repose sur trois valeurs fondamentales qui guident chacune de nos actions : la transparence du fonctionnement, la maîtrise des coûts et la fiabilité de nos services. Ces principes sont ancrés dans notre approche collaborative, visant à garantir un suivi irréprochable et une excellence constante dans nos relations avec les établissements.

Le bionettoyage : un nouvel enjeu RSE

Le bionettoyage émerge aujourd’hui comme un nouvel enjeu majeur de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans le secteur de la propreté et de l’hygiène, en particulier dans les environnements hospitaliers. VITALREST s’est engagé dans une démarche d’innovation visant à réduire leur empreinte écologique et à favoriser des pratiques plus durables. Au lieu d’utiliser des produits chimiques agressifs, nous adoptons des procédés alternatifs, des produits écolabellisés et écologiques certifiés, s’inscrivant ainsi dans une démarche RSE globale. L’utilisation de produits écolabellisés, fabriqués à partir de résidus végétaux issus de l’industrie agro-alimentaire, ou de détergents et désinfectants écocertifiés, contribue non seulement à réduire les impacts environnementaux, mais également à promouvoir la santé et le bien-être des occupants des espaces nettoyés. Cette évolution vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement s’inscrit dans une vision globale de durabilité et de responsabilité sociale, positionnant le bionettoyage comme une composante essentielle d’une approche RSE.

Bionettoyage en EHPAD

L’alimentation d’une personne en situation de handicap mental

L'alimentation d'une personne en situation de handicap mental

Dans le panorama diversifié de la société contemporaine, il est impératif d’adopter une approche inclusive dans tous les aspects de la vie quotidienne. L’alimentation, au-delà de son aspect nutritionnel, porte une importance particulière dans la vie de chacun. Cependant, les personnes en situation de handicap font souvent face à des défis uniques liés à leur alimentation, qu’il s’agisse de problèmes d’accessibilité, de besoins nutritionnels spécifiques ou d’autres considérations liées à leur condition. Pour cela, ces personnes nécessitent une attention particulière pour assurer une alimentation adaptée à leurs besoins spécifiques : des difficultés à mâcher, à avaler, ou des préférences alimentaires sélectives. Certains troubles comme l’autisme, peuvent également influencer la relation de l’individu avec la nourriture et il est primordial de comprendre ces défis pour élaborer des plans nutritionnels adaptés.

 VITALREST, restaurateur pour les établissements médico-sociaux depuis 23 ans, met en lumière les défis auxquels ces personnes sont confrontées et les solutions innovantes qui émergent pour créer un environnement alimentaire inclusif et respectueux de la diversité.

Qu'est-ce que le handicap mental ?

Le handicap mental est un terme utilisé pour décrire une condition dans laquelle les capacités intellectuelles d’une personne sont significativement réduites par rapport à la moyenne de la population. Cette condition se manifeste par des difficultés dans le domaine de l’apprentissage, de la compréhension, de la résolution de problèmes et de l’adaptation aux exigences de la vie quotidienne.

Les individus atteints de handicap mental peuvent présenter un large éventail de limitations, allant de légères à sévères, qui affectent leur fonctionnement cognitif et leur capacité à interagir avec leur environnement. Le handicap mental peut être d’origine génétique, causé par des anomalies chromosomiques ou des mutations génétiques, telles que le syndrome de Down. Il peut également résulter de facteurs environnementaux tels que des blessures à la naissance, des infections cérébrales précoces, des traumatismes crâniens sévères ou une exposition à des toxines pendant la grossesse.

 Il est important de noter que le handicap mental n’est pas synonyme de handicap intellectuel. Les personnes atteintes de handicap mental peuvent avoir un large éventail de capacités et de talents, et avec le soutien approprié, elles peuvent mener une vie épanouie et contribuer de manière significative à la société. L’inclusion sociale, l’accès à des services de soutien appropriés et le respect de la dignité et des droits des personnes atteintes de handicap mental sont essentiels pour favoriser leur bien-être et leur qualité de vie.

Comment adapter l’alimentation à une personne en situation de handicap mental ?

handicap mental

Chaque personne en situation de handicap mental a des besoins nutritionnels spécifiques et il est nécessaire de comprendre les préférences alimentaires, allergies, et capacités physiques de chacun. Cela inclut non seulement les types d’aliments consommés, mais aussi les moments auxquels les repas sont pris, la fréquence des collations, et tout comportement particulier lié à l’alimentation. Les préférences gustatives sont aussi un point à savoir, elles varient d’une personne à l’autre, et il est important de les prendre en considération. Certains individus peuvent avoir des aversions alimentaires marquées, et d’autres peuvent avoir des préférences spécifiques en termes de textures, de saveurs, ou de températures. Les allergies alimentaires doivent être identifiées afin d’éviter tout risque de réaction allergique.  Pour finir, les capacités physiques, notamment en ce qui concerne la mastication et la déglutition, doivent être pris en compte car certains individus peuvent rencontrer des difficultés à manger des aliments solides, ce qui nécessite des adaptations spécifiques dans la texture des repas.

Garantir une alimentation équilibrée pour la personne atteinte de handicap mental

Assurer une alimentation équilibrée est essentiel, cela inclut une variété d’aliments provenant de toutes les catégories alimentaires pour garantir un apport adéquat en nutriments essentiels tels que les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines et les minéraux. En fonction des besoins individuels, des adaptations diététiques peuvent être nécessaires. Par exemple, pour ceux ayant des problèmes de mastication, des aliments plus mous ou des préparations liquides peuvent être privilégiés. Adapter la fréquence des repas en fonction des besoins individuels peut être nécessaire. Certains individus préfèrent des repas plus fréquents et plus petits, tandis que d’autres peuvent opter pour des repas plus espacés. Dans la mesure du possible, encourager l’indépendance alimentaire est important. Cela peut impliquer d’enseigner des compétences alimentaires de base ou d’adapter l’environnement pour permettre une participation active.

Garantir une alimentation équilibrée pour la personne atteinte de handicap mental​

La réponse de VITALREST pour l’alimentation d’une personne en situation de handicap mental

Parce que le handicap mental peut affecter émotionnellement et physiquement une personne, chez VITALREST, nous offrons aux convives une cuisine savoureuse et adaptée à leurs typologies de handicaps et activités, dans un environnement sécurisant et apaisant. Nous avons comme objectif de conjuguer attractivité de l’assiette et besoins de textures et régimes alimentaires spécifiques pour chaque convive.

 Pour les personnes atteintes d’un handicap mental et particulièrement l’autisme, il est indispensable qu’elles consomment leurs repas dans les meilleures conditions possibles. VITALREST pose donc un cadre alimentaire systématique pour sécuriser et lever les freins à la bonne alimentation des autistes : les saveurs sont simples, les aliments séparés, et les plats sont toujours servis de la même manière pour ne pas les déstabiliser. Pour les personnes atteintes d’autisme, VITALREST garantit aussi l’amélioration de leur environnement afin de limiter les stimulations sensorielles pour les personnes hypersensibles et donner un cadre sécurisant, la répétition des plats avec des cycles de menus de 3 semaines, et une cuisine réalisée sur place afin de réduire l’anxiété liée à l’inconnu.

Salade composée pour une personne atteinte d'autisme

Le manger-mains en EHPAD : restaurer
l’autonomie et le plaisir de manger

Le manger-mains en EHPAD : restaurer l'autonomie et le plaisir de manger

Soucieux d’améliorer la qualité de vie des résidents en EHPAD en rétablissant leur plaisir de manger, le manger-mains est une alternative à l’alimentation classique qui a démontré son efficacité en EHPAD et en institution pour favoriser l’autonomie et la prise alimentaire des résidents, et réduire ainsi les risques de dénutrition. Pour autant, cette adaptation alimentaire doit être encadrée pour garantir une alimentation équilibrée et respectueuse du plan alimentaire des résidents.

Pourquoi proposer du manger-mains en EHPAD ?

Le concept de « manger-main » (en anglais : « finger food » ou FIFO) a été développé au début des années 2000 en Suisse par le Pr Charles Henri Rapin pour encourager le maintien d’une alimentation autonome dans les services de gériatrie.

C’est désormais un mode d’alimentation largement recommandé par les diététiciens et adopté par un nombre croissant d’établissements spécialisés dans l’accueil de personnes âgées et/ou souffrant de troubles cognitifs.

Le manger-main est destiné principalement aux personnes souffrant de pathologies susceptibles d’entraîner des difficultés dans la prise des repas : démences et maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, maladie de Huntington, scléroses, etc…), AVC, traumatismes crâniens, arthrite, déficience visuelle, autres handicaps, etc.

En effet, ces pathologies ou accidents provoquent souvent des troubles moteurs (apraxie, tremblements, dysphagie) et/ou mentaux (mémoire défaillante, difficultés de concentration, agitation) qui rendent difficile, voire impossible, une alimentation normale et autonome avec comme conséquences la perte d’estime de soi, le repli, des attitudes d’opposition, voire parfois le refus de s’alimenter.

Les avantages du manger-mains en EHPAD

En simplifiant l’action de manger et en rendant facultatif le recours à des couverts, le manger-mains apparaît comme une solution permettant de préserver l’autonomie du résident, pour qui l’aide d’un tiers durant le repas ne sera plus nécessairement aussi soutenue. Cette autonomie retrouvée est bénéfique tant pour la personne âgée qui peut manger à son rythme et selon ses envies, que pour le personnel de l’EHPAD, qui pourra se rendre disponible pour d’autres tâches.

Le manger-mains permet de réduire les troubles du comportement au moment du repas : levers répétitifs, déambulation, agitation, cris, opposition, etc. Les établissements ayant mis en place le manger-mains remarquent généralement une nette amélioration des conditions de prise des repas, qui redeviennent des moments de plaisir, de partage et d’échanges.

Le manger-mains permet de proposer des repas sous forme de petites bouchées, qui peuvent être mangées directement avec les mains, en une ou deux fois. Les aliments servis peuvent prendre de nombreuses formes et textures en fonction des besoins spécifiques de chaque personne âgée.

Rétablir le contact avec la nourriture par le manger-mains en EHPAD

manger-mains en EHPAD

L’introduction de ce mode alternatif d’alimentation consiste à permettre aux résidents de toucher, sentir et choisir leur nourriture. Contrairement à la méthode traditionnelle où les repas sont souvent servis de manière standardisée, les établissements permettent aux résidents de participer activement au processus de manger. Ils peuvent, par exemple, utiliser leurs mains pour prendre les aliments, sentir leur texture et leur odeur, et choisir ceux qu’ils veulent manger. Cela permet d’offrir une expérience sensorielle plus riche et favorisant également la stimulation des sens des résidents, en particulier le goût et l’odorat.

Susciter l’envie de manger avec les repas manger-mains en EHPAD

En permettant aux résidents de choisir les aliments qu’ils préfèrent et d’interagir directement avec leur nourriture, cette approche peut aider à retrouver des goûts et des odeurs familiers, qui sont souvent liés à des souvenirs agréables d’antan. Ces derniers peuvent susciter une plus grande envie de manger et une meilleure appréciation des repas.

L’individualisation des repas manger-mains en EHPAD

Le « manger-mains » reconnaît l’importance de respecter les préférences individuelles en matière de goûts, textures et présentations. Concrètement, la plupart des aliments peuvent être travaillés en manger-mains texturés.

Si la personne n’a pas de difficultés de déglutition ou mastication, il est préférable de conserver une texture normale. L’on présentera alors les aliments sous forme de quiches, flans, toasts, bâtonnets, frites, nuggets, etc.

Photos manger mains classique (en texture normale)

 En cas de problèmes de dysphagie et pour limiter le risque de « fausse route » (inhalation involontaire de fragments d’aliments qui se retrouvent dans les poumons), il conviendra d’adapter la texture.

Les résidents ont la possibilité de sélectionner leurs aliments préférés, créant ainsi une expérience culinaire personnalisée.

manger-mains en EHPAD

Composés d’aliments hyper caloriques, les menus « manger-mains » de VITALREST sont présentés aux convives en mini-bouchées faciles à manger avec les doigts et à base d’aliments qui peuvent être mangés à toute heure de la journée, permettant une prise de repas éventuellement fractionnée qui leurs garantissent un apport calorique minimal de 815kcal par repas dont 35g de protéines.

Lutter contre la dénutrition grâce au Manger-mains en EHPAD

Cette approche d’individualisation des repas est particulièrement importante dans le cadre de la lutte contre la dénutrition. En permettant aux résidents de choisir les aliments qu’ils aiment, on encourage une consommation plus importante. Les résidents sont plus susceptibles de manger et de profiter pleinement de leurs repas s’ils sont composés des aliments qu’ils apprécient.

Le manger-mains en EHPAD et l’impact positif sur le bien-être des personnes âgées en EHPAD

Le manger-mains en EHPAD et l’impact positif sur le bien-être des personnes âgées en EHPAD​

L’adoption du « manger-mains » s’accompagne d’avantages significatifs pour le bien-être émotionnel des résidents. Cette façon de se nourrir leur offre la possibilité de choisir les aliments qu’ils préfèrent et les quantités qu’ils souhaitent manger. Cela leur donne un certain contrôle sur leur propre alimentation et contribue à une meilleure estime de soi. La texture des aliments et le contact avec les mains peuvent rendre l’expérience alimentaire plus agréable et stimulante.

Cela peut également encourager une meilleure déglutition et digestion, car les résidents sont plus engagés physiquement dans le processus de manger.

Le repas devient ainsi une occasion sociale et conviviale, favorisant les interactions entre les résidents. Manger avec les mains peut encourager les discussions et les échanges, créant ainsi un environnement plus stimulant et moins isolant pour les personnes âgées. Cela peut contribuer à améliorer leur bien-être émotionnel, en réduisant la solitude et en favorisant un sentiment d’appartenance.

Le savoir-faire VITALREST en Manger-mains en EHPAD

La mise en place du manger-mains au sein d’un EHPAD n’est pas en soi une opération particulièrement complexe, elle nécessite toutefois une coordination entre tous les intervenants : direction, médecin, soignants, diététiciens, cuisiniers, résidents et familles.

En cuisine, le manger-main suppose des adaptations. La préparation de repas manger-mains requiert un temps de travail plus important pour l’équipe restauration. En tant que société de restauration collective spécialiste des établissements médico-sociaux, nos Chefs sont formés à leur arrivée dans l’entreprise aux techniques du manger-mains par l’intermédiaire de nos Référents culinaires en région. Ils apprennent l’utilisation d’agents de textures pour les textures sous forme de « bouchées », comme l’agar-l’agar. Ils disposent du matériel adéquat : mixeur, moules de cuisson, etc.

Enfin, la présentation des repas est tout aussi importante pour stimuler l’appétit. Ne pas hésiter donc à varier les formes, les volumes et les couleurs pour rendre les repas attrayants. Nous attachons beaucoup d’importance à ce que le visuel et l’odorat soit stimulés, en plus du goût en bouche.

Comment préserver l’équilibre alimentaire
des personnes âgées avec la galette des rois ?

La période de l’Épiphanie est souvent synonyme de convivialité et de dégustation de la galette des rois. Cependant, pour les personnes âgées dont les besoins nutritionnels sont différents, il est essentiel de veiller à préserver leur équilibre alimentaire. Souvent fourrée à la frangipane, la galette des rois équivaudrait à pas moins de 500 calories. VITALREST, en tant que Restaurateur santé, a à cœur de préserver l’équilibre alimentaire ses personnes âgées en adaptant ses recettes.

Choisir une galette des rois adaptée aux besoins alimentaires des personnes âgées

Généralement riche en matières grasses et en sucre, il est préférable d’opter pour une galette des rois légère et équilibrée afin de préserver l’équilibre alimentaire des personnes âgées, d’autant plus que cette dernière se déguste après les fêtes de fins d’années, où les excès sont nombreux.

Chez VITALREST, nos Diététiciens proposent des versions moins caloriques, avec des ingrédients de qualité supérieure et adaptent même la galette des rois en textures modifiées pour les personnes âgées souffrant de déglutition. Il existe également des alternatives à la galette des rois traditionnelle, plus adaptées à eux. Par exemple, une galette à base de compote de fruits, de pâte feuilletée légère et de frangipane allégée peut être une option plus légère et équilibrée. Les personnes ayant des problèmes de santé spécifiques, comme le diabète, devraient opter pour une version sans sucre ou contenant des édulcorants appropriés.

Accompagner la galette des rois d’aliments sains

Pour compenser les nutriments présents dans la galette des rois, il est préférable de l’accompagner d’aliments sains et équilibrés. Pour nos Diététiciens, il est important de compenser ce dessert avec un accompagnement plus léger :

  • Fruits frais : tels que des fraises, des kiwis, des oranges ou des raisins, tous riches en vitamines et en fibres.
  • Salade de crudités : Une salade de crudités, avec des légumes comme la carotte, le concombre et la tomate, accompagnera parfaitement la galette des rois. Elle apportera de la fraîcheur et des nutriments essentiels au repas.
  • Yaourt grec : C’est une excellente source de protéines et de probiotiques, et sa saveur légèrement acidulée se mariera bien avec la douceur de la galette.
Prévenir les allergies liées à la galette des rois

La frangipane est une crème à base d’amandes utilisée traditionnellement comme garniture dans les galettes des rois ou les tartes. Certaines personnes peuvent développer une réaction allergique lorsqu’elles consomment des aliments à base d’amandes qui fait partie des fruits à coques. En général cette allergie va de pair avec celle des arachides (dont la cacahuète). Les symptômes d’une allergie à la frangipane peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils peuvent inclure des démangeaisons, des rougeurs, des vomissements, de l’urticaire, voire un choc anaphylactique dans les cas les plus graves. Les personnes âgées peuvent être plus sensibles aux réactions allergiques en raison de leur système immunitaire affaibli ou de la présence de maladies concomitantes. Chez VITALREST, les allergies à l’arachide et aux fruits à coques font partie des 14 allergènes à déclaration obligatoire. Dans le but de satisfaire chaque convive, nous prenons en compte les aversions alimentaires et allergies sur le plan individuel. Ceci nous permet de prendre en considération ces informations au moment de la production des repas. Dans certains cas, il peut être préférable de recourir à des alternatives à base d’autres fruits, comme les pommes ou les poires, pour éviter les complications liées à ces allergies.

La galette des rois est une tradition à ne pas négliger pour les personnes âgées. Cependant, il est important de préserver leur équilibre alimentaire en choisissant des options adaptées, en contrôlant les portions en accompagnant ce met d’autres aliments sains en même temps et les jours qui suivront. Avec ces précautions simples, il est tout à fait possible de savourer la galette des rois tout en respectant les besoins nutritionnels des personnes âgées.

La coupe du monde de rugby, un évènement que les résidents ne doivent pas manquer !

A l’occasion de la coupe du monde de rugby qui débute ce vendredi 8 septembre, les résidents de nos établissements clients vont voir les lieux de restauration se vêtir de leurs plus belles guirlandes en forme de ballons de rugby et fêteront, on l’espère, le premier match des bleus contre la Nouvelle Zélande lors d’un repas festif et convivial.

Tout au long de l’année, en fonction des fêtes calendaires, des évènements nationaux et de la vie de l’établissement, VITALREST anime le service avec un programme d’animations et de repas à thèmes pour rythmer la vie au sein de l’établissement.

Les avantages des repas à thèmes chez VITALREST : convivialité, partage et découvertes

Les repas à thèmes chez VITALREST apportent un panel d’avantages qui vont au-delà de la simple satisfaction gustative. L’un des objectifs principaux de ces repas est leur capacité à créer un sentiment de convivialité et de partage entre les résidents et le personnel de l’établissement.

Les seniors peuvent parfois se sentir isolés ou déconnectés de la vie sociale, et c’est là que les repas à thème entrent en jeu, en instaurant une atmosphère chaleureuse et festive qui encourage les interactions sociales. Les discussions qui naissent de ces moments renforcent les liens entre les résidents, facilitent l’intégration des nouveaux arrivants et encouragent un climat positif au sein de l’établissement.

Ils permettent aussi la découverte de nouvelles saveurs et cultures. Chaque thème offre une opportunité unique d’explorer des plats traditionnels d’autres régions du monde ou de revisiter des recettes oubliées. Cette exploration culinaire stimule les sens et suscite l’enthousiasme parmi les résidents. La dégustation de mets exotiques ou inhabituels peut raviver des souvenirs lointains ou évoquer des expériences passées, favorisant ainsi une connexion émotionnelle à travers la nourriture.

L’aspect ludique des repas à thème est renforcé par les déguisements et les décors appropriés à chaque thématique. Se costumer en fonction du thème du repas ajoute une touche de créativité et d’amusement à l’événement. Les résidents peuvent se métamorphoser, ce qui suscite des rires et des échanges joyeux.

Des équipes proches et à l’écoute des résidents lors des animations et repas à thèmes :

La restauration doit se faire dans un climat familial. Nous attachons beaucoup d’importance à garder cette proximité entre notre équipe restauration, les convives et le personnel de l’établissement, et aussi les familles pour les établissements pour personnes âgées ou en en situation de handicap.

 Une cuisine « maison » passe aussi par une ambiance « maison ». Cela se traduit par :

  • Le passage du Chef en salle à manger.
  • Le Responsable de Secteur qui déjeune ponctuellement avec les résidents.
  • Des journées portes ouvertes en cuisine pour les familles.
Témoignages de Chefs…

« Attribuer un repas à thème à un déjeuner événementiel permet d’ajouter une touche ludique à la rencontre de certains (pays ou animations) que les personnes n’ont pas eu la chance de découvrir. Grâce à une animation à thème, les convives vives une ambiance plus entraînante que lors d’un simple repas qu’ils ont au quotidien. Pour ma part c’est de faire vivre une expérience d’animation différente aux convives. » Jérome LAURET, Responsable d’Exploitation, EHPAD Louis Fonoll (34)

« Chaque mois nous proposons des menus à thème. La salle de restauration est décorée pour l’occasion, le personnel s’habille en conséquence, les résidents attendent avec impatience et envie chaque animation. C’est très gratifiant de les voir sourire et revenir les assiettes vides à la fin du service ! » Jean-Christophe RINGENBACH, Référent Culinaire Ile-de-France Normandie

Des exemples de repas à thèmes organisés par VITALREST

États-Unis : Hamburgers Maison

Animatiopn paques Vitalrest _ cloches de paques

Halloween et Pâques

Pour en savoir plus, contactez-nous

1 2 3 5