Actualités

Le concours VITAL’CHEF fait son grand retour !

Pour sa 9ème édition, VITAL’CHEF, le concours culinaire annuel de VITALREST aura lieu le vendredi 3 décembre 2021 au sein des locaux de l’Ecole de Paris des Métiers de la Table (EPMT) pour valoriser et promouvoir la créativité des Chefs. Au total, 6 équipes régionales vont s’affronter pour le prix de Meilleur Chef de l’année.

Les candidats vont démontrer tout leur talent, savoir-faire et créativité dans les plats qu’ils vont soumettre à notre jury composé de clients et présidé par Bernard Leprince, M.O.F 1996 et Toque de l’Année de l’Académie Culinaire de France en 2015.

Le gaspillage alimentaire au centre des préoccupations

Le concours VITAL’CHEF revient cette année avec des nouveaux critères de notation. La lutte contre le gaspillage alimentaire étant une priorité chez VITALREST, l’entreprise a décidé de l’incorporer au sein de son concours. Pour la préparation de certains plats, les Chefs participants au concours VITAL’CHEF vont devoir utiliser des restes alimentaires. Le but de cette initiative étant de mettre en avant la créativité des Chefs sous la contrainte, et pour répondre aux attentes, chaque équipe aura un panier de denrées pour réaliser trois plats pour dix personnes.

 

Un concours sous le signe du recyclage et de la biodiversité 

 

Un invité de marque pour présider le jury 

Le concours sera présidé par Bernard Leprince, partenaire privilégié de Vitalrest depuis 2012 et lauréat de la Toque de l’Année en 2015. L’actuel Vice-Président des Cuisiniers de France et des Toques Françaises a démarré sa carrière dès l’âge de 15 ans, au sein de l’hôtel Landemer en Normandie. Originaire de Cherbourg, il a par la suite travaillé au Fouquet’s, à l’étranger mais il a aussi dirigé pendant plus de dix ans le groupe Frères Blancs. Il intervient régulièrement dans la formation de nos Chefs et anime des ateliers culinaires, mais aussi ponctuellement comme Auditeur culinaire.

La cuisine représente toute sa vie : « j’aime partager la passion de mon métier avec les gens de tout bord. Pour moi, ma profession se résume ainsi : le plaisir de faire plaisir ! ». 

 

 

Ici tout commence 

Jean-Christophe Ringenbach, un des co-organisateurs de l’événement cette année, va accompagner les participants et veiller au bon déroulement du concours. C’est un retour aux sources pour le Cuisinier qui a fait son apprentissage à l’EPMT : “ C’est agréable car je revois des Chefs de cuisine et j’ai des connaissances là-bas donc ça fait toujours plaisir. C’est un moment d’échange et de partage agréable avec des collègues qui mouillent le maillot pour le concours“.

Selon lui, pour remporter le premier prix, il faut remplir toutes les cases, que ce soit au niveau du visuel, de la propreté ou encore du goût !


VOIR LA GALERIE