Actualités nutrition

Le Nutri-score

Quand il est connu, le Nutri-Score est utilisé par tous

Parmi les Français connaissant le logo Nutri-Score, beaucoup déclarent être tout à fait ou plutôt influencés par ce logo (63 %). L’influence du logo est la même quelle que soit la catégorie de population, excepté les femmes : si elles ne sont pas plus nombreuses à le connaître, elles en tiennent davantage compte (67 % contre 59 % chez les hommes). C’est aussi le cas des personnes seules : 76 % déclarent être influencées par ce logo quand elles le connaissent. Les différentes expérimentations réalisées en condition réelles en 2016, ont montré que ce logo est bien compris et que c’est l’étiquetage qui permet d’améliorer le plus significativement la valeur nutritionnelle du caddie des consommateurs. C’est aussi celui qui a le plus d’impact sur le comportement alimentaire des personnes défavorisées. Cela démontre l’efficacité de ce dispositif.

 

Le logo Nutri-Score répond aux attentes croissantes de prévention santé

Le lien entre l’alimentation et la santé n’a pas cessé de croître depuis vingt ans : 91 % des Français le citaient en 2018, contre 85 % en 2003 et 75 % en 1997 (source : CCAF 2018). Cela témoigne d’une conscience plus aiguë des effets de l’alimentation sur la santé et explique la propension, elle aussi croissante, à lire les étiquettes et à chercher des éléments de rassurance ou permettant d’avoir des points de référence quant à la qualité des produits.

 

plat sain et bon pour la santé

Les différents étiquetages incitant aux changements de comportements

L’étiquetage des denrées alimentaires est régi au niveau européen par le règlement (UE) n° 1169/2011, aussi appelé règlement INCO pour information du consommateur. Il contient les mentions obligatoires à faire figurer sur les emballages et les mentions facultatives pouvant être ajoutées. D’abord facultative, la déclaration nutritionnelle est devenue obligatoire depuis le 13 décembre 2016. Par ailleurs, la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a inscrit dans le droit la possibilité de recommander un système d’étiquetage nutritionnel pour faciliter le choix d’achat du consommateur au regard de la composition nutritionnelle des produits. Dans ce cadre, l’étiquetage du Nutri-Score est voulu comme une forme de présentation complémentaire et facultative à la déclaration nutritionnelle et ne peut en aucun cas la remplacer.

 

Fortement ébranlés par la pandémie du COVID 19, certains consommateurs prendront encore plus soin de leur santé, ils seront plus nombreux à s’intéresser à des étiquetages qui seront davantage accessibles et visibles lors des achats en ligne et sur les applications de smartphone. Il reste cependant à inciter davantage d’industriels à faire figurer le Nutri-Score sur leurs produits alimentaires.

 

 

Logo Nutri-score

 

Le Groupe Vitalrest, spécialisé en santé, souhaite dans un avenir proche pouvoir être en mesure de transmettre cette information à ses consommateurs, via ses fiches recettes en toute transparence.

Cela permettra certainement d’améliorer certaines recettes dans un but d’une alimentation saine et protectrice.

L’affichage du Nutri-score pourra alors se faire au niveau du menu, dans les lignes de self, et sur les barquettes de plats livrés.  


VOIR LA GALERIE